Afrique: Le football africain endeuillé ce week-end

Dakar — Le football africain est endeuillé ce week-end avec les disparitions de l'ancien vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), le Togolais Seyi Mémène et du président de la Fédération ivoirienne de football, Augustin Sidy Diallo.

Ancien président de la Fédération togolaise de football et ancien vice-président de la CAF pendant 11 ans, le dirigeant togolais a marqué le football africain pour être resté longtemps fidèle à l'ancien président de la CAF (1998-2017), le Camerounais Issa Hayatou.

En 2011, l'ancien vice-président, Général Mémène avait reçu la Médaille d'or du mérite pour avoir servi le football africain.

Plus jeune, le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, après deux mandats à la tête de la FIF (2012-2016 et 2016-2020), avait décidé de passer la main pour retourner à ses affaires.

Trois candidats se disputaient sa succession : son premier vice-président Sory Diabaté, un ancien vice-président de la FIF et surtout la Légende du football ivoirien, Didier Drogba.

De vibrants hommages ont été rendus aux deux hommes par la CAF sur son site officiel.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.