Congo-Brazzaville: Présidentielle 2021 - La concertation politique s'ouvre le 25 novembre à Madingou

Initialement prévue pour le 23 novembre, la concertation politique va finalement commencer mercredi 25 du même mois à Madingou, chef-lieu du département de la Bouenza.

Ces assises sont placées sur le thème : « Consolidons les acquis de la démocratie par les élections libres, transparentes et apaisées ». Les participants vont débattre de la gouvernance électorale et des derniers développements de l'actualité politique nationale, dans la perspective des préparatifs de l'élection présidentielle de l'année prochaine.

La ville qui accueille l'évènement s'apprête pour le rendez-vous. Des ouvriers et autres techniciens de surface procèdent aux derniers réglages. Les hôtels et autres lieux d'accueil révisent leurs prix au gabarit des invités.

Les services d'hébergement se mobilisent pour offrir des logements décents aux hôtes de marque. Le secours des villes voisines notamment Nkayi et Loudima pourraient être sollicité au cas où la capacité d'accueil de Madingou pourrait être insuffisante.

La présence des précurseurs plonge déjà le chef-lieu de la Bouenza dans une ambiance de fête. Les dates des banderoles et autres calicots pavoisant les avenues de la ville sont en train d'être modifiées. Le scepticisme gagne la population sur la tenue ou non de cette réunion qui paraît capitale pour le pays lorsqu'on sait qu'une consultation électorale politique est souvent source de violences quand les acteurs politiques ne s'accordent pas en amont sur ses conditions d'organisation.

Les autorités préfectorales, de leur côté, sont confiantes et échangent régulièrement avec Brazzaville.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.