Cameroun: Fecafoot-Lfpc - La Ligue réhabilitée par le TAS

Cette décision résulte d'une ordonnance du Tribunal arbitral du sport délivrée jeudi dernier. La Fecafoot entend faire appel.

Annoncé pour le week-end dernier, le retour du football professionnel dans les stades n'a pas eu lieu. A la place, on a plutôt assisté à un nouveau développement dans la crise à ciel ouvert entre la Fecafoot et la Ligue de football professionnel du Cameroun. Mardi dernier, Pierre Semengue, président de la Lfpc, annonçait la saisine du Tribunal arbitral du sport (TAS). La Ligue sollicitant « l'annulation de la décision prise le 4 novembre 2020 par le Comité exécutif de la Fecafoot qui est contraire à la sentence du TAS du 14 septembre 2020 ». Décision qui retirait à la Ligue ses compétences en matière d'organisation des championnats professionnels. Jeudi dernier en procédure d'urgence, le TAS a statué sur la procédure arbitrale d'appel entre la Lfpc et la Fecafoot. La juridiction basée à Lausanne en Suisse par voie d'ordonnance, a rétabli la Ligue dans ses compétences. En l'occurrence l'organisation des championnats professionnels. Ce, en attendant qu'elle se prononce sur le fond.

En retour vendredi dernier, la Fecafoot par son collectif d'avocats s'est exprimée quant à la régularité de ladite ordonnance. Une « ordonnance rendue dans des conditions inhabituelles, sans que la partie adverse (la Fecafoot) ait été sollicitée pour formuler ses observations », précise le communiqué. La Fecafoot indique avoir reçu la requête d'appel de la Lfpc vendredi dernier, la privant ainsi de « son droit irrévocable à se défendre ». L'instance fédérale envisage d'« initier toutes les procédures adaptées à l'effet d'obtenir la mise à néant de ladite ordonnance auprès du TAS ».

Ce qui laisse présager de nouvelles tensions entre les deux camps au moment où une nouvelle conciliation avait été amorcée. En effet, tous les protagonistes de ce mélodrame du football camerounais se sont retrouvés jeudi et vendredi derniers à l'Immeuble étoile. Pour l'heure, aucune résolution n'a flirté de ces travaux. Et il semble que la fumée blanche n'apparaîtra pas de sitôt avec ce nouveau rebondissement. Les footballeurs devront encore attendre. Les reprises annoncées de la Ligue 1 pour samedi dernier par la Ligue et l'Elite one par la Fecafoot hier n'ont pas été effectives.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.