Sénégal: Maguette Fatim Dieye nouveau président de la Fédération de natation

Dakar — Maguette Fatim Dieye a été porté à la présidence de la Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage après sa victoire aux dépens de Sidy Mohamed Fall 29 voix à 7, à l'issue d'une assemblée générale tenue dimanche à Dakar, a appris l'APS auprès de l'instance dirigeante de la natation.

Le nouvel élu est un homme du sérail pour avoir été nageur, secrétaire général de la ligue de Dakar, trésorier général de la FSNS et vice-président.

Le nouveau président s'est félicité de la parité mise en place dans le Comité exécutif de la Fédération de la natation et de la volonté des clubs de rajeunir l'instance.

"C'est un signe très important à mon avis dans le sens d'aller de l'avant", a-t-il dit à l'APS en relevant que 10 sur les 21 membres du Comité exécutif sont des femmes.

"C'est un bon signal et aussi dans le même ordre d'idées, nous avons rajeuni notre structure", a-t-il ajouté. Il a promis la mise sur pied dans les prochaines semaines d'une élite de jeunes nageurs de 9 à 12 ans.

"Ces jeunes nous permettront d'avoir un groupe compétitif pour nous représenter dignement aux prochains Jeux olympiques de la jeunesse prévus en 2026 au Sénégal", a-t-il dit.

Au sujet de la succession de Mohamed Diop qui a dirigé pendant 19 ans la Fédération de natation, il a indiqué que cela ne sera pas une mince affaire.

"Le président Mohamed Diop compte dans notre discipline et va continuer à nous accompagner en tant que membre statutaire du Comité exécutif", a rappelé M. Dieye soulignant que la Fédération de natation allalit accentuer la formation des sauveteurs.

"Nous avons noté le décès de beaucoup de personnes par noyade et nous devons essayer de mettre le holà en essayant de former des maîtres-nageurs", a-t-il par ailleurs ajouté.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.