Sénégal: CNG de lutte / Grâce générale, baise des prix des licences et autres - «Bira» remet les compteurs à zéro

23 Novembre 2020

Le comité directeur du CNG de lutte s'est tenu samedi 21 novembre à l'Arène nationale. C'était en présence des présidents des Comités régionaux de gestion de la lutte et des conseillers et membres du bureau.

Trois points étaient à l'ordre du jour à savoir: Prise de contact, compte rendu passation de service et Grâce. Le CD a eu un compte rendu détaillé des événements qui se sont déroulés, de la nomination à l'installation du bureau du Cng de lutte en passant par la première réunion du bureau.

Selon le communiqué envoyé par le service de communication de la structure et issu de la réunion, le Président Ibrahima Séne s'est voulu assez «pointu pour informer le monde de la lutte sur les tenants et aboutissants de ce nouveau départ dont on leur a confié les rênes». Ce fût ensuite, poursuit le communiqué un débat sur l'ensemble des questions soulevées, et au finish les acteurs de la lutte ont tous félicité Ibrahima Séne Bira qui était un des leurs, et sur qui l'autorité a jeté son dévolu. La Sécurité tout comme la Location de l'Arène nationale étaient au menu des discussions.

Concernant le dernier point, le Président Ibrahima Séne dira que "le Cng de lutte a gracié l'ensemble des acteurs qui étaient sous le coup de sanctions. Et dans le lot tous les arbitres". Non sans préciser que "les arbitres étaient sanctionnés positivement par les règlements du Cng de lutte, pour avoir enfreint le règlement."

La Somme de 10.991.369 francs, informe le CNG, est le montant que le Ministère des sports doit reverser dans les caisses du Cng. La somme a été défalquée de l'enveloppe destinée à la lutte pour le Cng de lutte. Une grille de répartition sera faite par le Ministère, pour les promoteurs et les autres impactés dans le milieu de l'arène, suivant des critères.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.