Afrique de l'Ouest: Pour une UEMOA davantage compétitive

Dakar — La représentante-résidente de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), Aissa Kabo Sidikou, a souligné la nécessité pour les Etats membres de mettre en synergie leurs efforts afin d'être au rendez-vous de la compétitivité et de l'excellence.

"L'enjeu est de taille. Au moment où nos pays et notre espace communautaire font face à des défis liés à l'agenda régional, continental et mondial, il est de notre devoir de mettre nos efforts en synergie afin d'être au rendez-vous de la compétitivité et de l'excellence pour jouer notre partition dans le concert des nations", a déclaré Mme Sidikou.

Elle s'exprimait, lundi, au démarrage des travaux de la 6ème revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l'UEMAO au Sénégal, qui se tiennent à Dakar jusqu'au 27 novembre.

Cette revue du portefeuille de l'UEMOA dans les pays a été initiée en 2013 par la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement, à travers un acte additionnel, dans l'optique de "donner une plus forte impulsion politique à la construction de l'espace communautaire", a t-elle rappelé.

Selon elle, cet exercice permet "d'identifier et d'anticiper les facteurs pouvant constituer un goulot d'étranglement ou atténuer l'efficacité des réformes et projets communautaires".

A l'en croire, cinq revues ont ainsi été organisées par la Commission depuis 2014.

"Ces revues qui ont suscité un engouement et une forte adhésion des Etats membres, ont permis de dynamiser le dispositif national de suivi de la mise en œuvre des textes communautaires, tant sur le plan de leur transition que de leur application effective", a-t-elle salué.

Par ailleurs, elle a laissé entendre que "dans la dynamique de pérennisation des acquis et du maintien du niveau d'engagement des Etats membres, la commission de l'UEMOA compte poursuivre l'exercice, dans une démarche participative".

"Ainsi, à l'instar des éditions antérieures, la revue annuelle de 2020 a été précédée de séances de travail, d'ateliers et d'interactions diverses entre le bureau du représentant de l'UEMOA au Sénégal et la partie sénégalaise, à l'effet de booster la transposition et l'application des textes en difficultés, et d'accélérer l'exécution des projets et programmes en retard", a indiqué Aissa Kabo Sidikou.

Selon elle, tous ces efforts consentis ont permis d"'identifier des voies afin que des solutions idoines soient apportées".

Durant cette revue 2020, "il sera question d'échanger sur les actes communautaires retenus de commun accord avec les parties prenantes, à travers une grille de pondération à l'effet d'engager la performance réalisée par le Sénégal dans la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires".

Le mémorandum issu de ces travaux fera l'objet d'une validation par le ministre des Finances et du Budget et par le président de la Commission, en présence des membres du gouvernement, avant sa soumission au président de la République Macky Sall, a expliqué la représente-résidente de l'UEMOA.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.