Afrique: Présidence de la CAF - L'intérim de M. Constant Omari est prolongé

La chambre de jugement de la Commission d'Éthique indépendante de la FIFA vient de déclarer M. Ahmad Ahmad, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), et Vice-Président de la FIFA, responsable d'avoir agi en violation du Code d'éthique de la FIFA.

Par conséquent, la chambre de jugement a prononcé à son encontre une interdiction de toute activité liée au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international pour une durée de cinq ans.

La CAF et le Président de la CAF prennent acte de cette décision qui met M. Ahmad Ahmad en position de ne plus pouvoir exercer ses responsabilités.

En application de ses statuts, la CAF annonce que l'intérim actuel de M. Constant Selemani Omari comme Président de la CAF est de fait prolongé.

La Confédération Africaine de Football qui s'inquiète des conséquences sur sa réputation de cette longue procédure, maintient le calendrier de l'ensemble de ses activités et programmes.

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.