Congo-Brazzaville: Assistance - Caritas exécute le projet Aide d'urgence multisectorielle

Mis en œuvre par la Caritas-Développement Luiza au Kasaï central, sous l'accompagnement technique et financier de la Caritas Congo, ce projet d'une durée de vingt et un mois, soit de juin 2020 à février 2022, cible des déplacés internes, retournés forcés de l'Angola et la population hôte du Kasai central.

Le projet Aide d'urgence multisectorielle pour déplacés Internes, retournés forcés de l'Angola et population hôte est exécuté dans trois zones de Santé de Luiza, Tshibala et Yangala. Il cible, au total, trois mille trois cent cinquante ménages bénéficiaires, dont mille huit cents dans son volet sécurité alimentaire et mille cinq cent cinquante autres qui recevront des articles ménagers essentiels (AME).

Ce projet prend en compte les besoins des bénéficiaires selon pluisers composantes, à savoir appui à la sécurité alimentaire ; amélioration de l'approvisionnement en eau potable ; réhabilitation et équipements légers des centres de santé ; distribution des AME ; sensibilisation à la propagation de la covid-19. Ces activités sont complétées par deux autres volets dudit projet, pilotés particulièrement par la Caritas International Belgique : la nutrition qui prend en compte la prévention et la lutte contre la malnutrition chronique et un cadre de redevabilité qui passe par un mécanisme d'écoute et gestion des plaintes et la retro-information.

S'agissant de la sélection des bénéficiaires, elle s'est basée, pour le premier groupe, sur des critères de vulnérabilité par dépistage de la malnutrition des enfants de 0 à 5 ans dans les ménages. Celle du second groupe tiendra compte des critères de vulnérabilité à deux volets, à savoir la dimension communautaire (les villages les plus touchés par différents chocs humanitaires / incendies, etc.) et familiale.

A en croire Caritas Congo, certains volets de ce projet évoluent déjà bien. À titre d'exemple, le volet sécurité alimentaire est déjà en cours pour cette saison culturale A. Le réseau Caritas apporte une approche communautaire basée sur des nouvelles techniques agricoles afin de promouvoir la sécurité alimentaire. En effet, depuis septembre 2020, Caritas Congo ASBL a appuyé les mille huit cents ménages vulnérables ciblés en matériels aratoires et semences améliorées.

Regroupés en associations villageoises, les bénéficiaires sont encadrés et suivis par des moniteurs agricoles dans de grands champs, obtenus auprès des chefs coutumiers, grâce au plaidoyer de la Caritas. En outre, des vivres composés notamment de farine de maïs, de haricot, d'huile végétale et de sel avaient déjà été remis aux ménages bénéficiaires en septembre dernier en guise de protection des semences. Il y a lieu d'indiquer que mille cinq cent cinquante autres ménages seront sélectionnés dans la zone de santé de Yangala et recevront d'ici la fin du mois de janvier 2021 des AME. Cette activité de ciblage se réalisera en même temps que la mise en place des comités de Mécanisme d'écoute et gestion des plaintes. Quant aux volets « amélioration de l'approvisionnement en eau potable et réhabilitation et équipements des centres de santé », ils interviendront vers la fin du 1er trimestre 2021.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.