Soudan: Le Directeur Général de la Police criminalise la circoncision féminine

Khartoum — Le Directeur Général de la Police, lieutenant-général Ezz Edeen Al-Sheikh, a ordonné aux forces de police dans tout le pays d'appliquer la loi criminalisant les mutilations génitales féminines, affirmant que le policier aurait une grande contribution à intervenir pour enrayer cette criminalité.

Adressant aujourd'hui le lancement de la Feuille de route pour réactiver l'article (141) à l'hôtel Corinthia organisé par le Conseil National pour la protection de l'enfant, LT-Général Al-Sheikh souligné que la circoncision féminine est un crime contre l'humanité, en la qualifiant d'une mauvaise et violente pratique.

"La police, ainsi que les institutions et les unités de protection de la famille prêteront une attention particulière à cette question", a-t-il dit.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.