Algérie: Stress hydrique - Des mesures urgentes pour assurer l'approvisionnement en eau

Alger — Des mesures urgentes ont été prises lundi, lors d'un Conseil interministériel présidé par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, à l'effet d'atténuer au maximum les effets du stress hydrique dont souffre actuellement le pays, selon un communiqué des services du Premier ministre.

Le Conseil interministériel a été consacré "au plan d'action urgent pour contenir les impacts du stress hydrique, notamment avec l'enregistrement, ces derniers mois, d'une pluviométrie inférieure à la moyenne, et une augmentation de la consommation d'eau, ce qui induirait un déficit hydrique précoce, si les conditions météorologiques persisteraient durant les prochains mois dans un scénario pessimiste", poursuite le communiqué.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.