Cameroun: Décapitation du MRC - La présidente des femmes du MRC écrouée à la prison de Kondengui

23 Novembre 2020

Cameroun - Le juge d'instruction du tribunal militaire de Yaoundé vient de placer Mme Awasum Mispa en détention provisoire pour 6 mois à la prison centrale de Kondengui.Elle a été interpellée avec 21 autres femmes samedi dernier alors revendiquaient la libération de leur leader, le Pr Maurice KAMTO assigné à résidence lui depuis deux mois aujourd'hui. Me AWASUM Mispa a été présentée au commissaire du gouvernement près du tribunal militaire de Yaoundé ce lundi dans la matinée pendant que l'autre militante du MRC ( Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) Mme BOUYOUM Rosine était devant le Procureur du tribunal de première instance de Yaoundé.

Après une longue attente avec ses conseils, Awasum Mispa va se voir signifier les charges retenues contre elle à savoir " Complicité de révolution et rébellion"

Toutes les deux ont été déférées cet après-midi à la prison de Kondengui.

Au total 22 femmes avaient été arrêtées le même jour dans les mêmes conditions, pour les mêmes motifs, 20 d'entre elles ont été libérées au niveau des commissariats, 02 déférées devant les juges, soit 1 devant un tribunal militaire et l'autre devant un tribunal civil.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.