Afrique Centrale: Union d'une Gabonaise et une Camerounaise pour la 1ere banque 100% digitale

23 Novembre 2020

Adwa et Fedha sont les deux pépites d'Afrique Centrale et partenaires qui veulent lancer la 1ere banque 100% digitale dans la sous-région. Celles-ci entrevoient également mutualiser leurs ressources pour offrir des services de digitalisation et de monétisation à 10 000 entreprises en Afrique centrale, d'ici 5 ans.

En marge de la 3ème édition du « Douala Fintech Tour », qui aura lieu du 05 au 06 novembre 2020 dans la capitale économique camerounaise, Adwa, la start-up du Cameroun, a annoncé la signature d'une convention de partenariat avec la gabonaise Fedha.

Selon les promoteurs, « ce contrat de partenariat vise trois objectifs principaux au cours des cinq prochaines années ». Parmi lesquels il y a : digitaliser et monétiser 10 000 entreprises de la sous-région Afrique centrale, soumissionner en tandem aux appels d'offres pour des solutions fintechs auprès des grandes entreprises et organisations en Afrique, et développer une banque 100% digitale pour la sous-région Afrique centrale. Ces différents objectifs précités sont ceux connu officiellement.

« La sous-région Afrique centrale, avec plus de 70% de la population exclue du système bancaire, pourra, grâce à ce nouveau partenariat, faciliter l'accès aux services financiers à ces hommes et femmes dynamiques qui ne demandent qu'à contribuer au développement de notre continent », soulignent les deux partenaires dans un communiqué.

Rappelons nécessairement que Adwa et Fedha, successivement camerounaise et gabonaise, sont toutes les deux leaders de leurs marchés domestiques, et ont fait de « l'inclusion financière » leur principal cheval de bataille. Ces dernières, selon ce qui se dit, uniront leurs forces et expériences acquises dans leur pays d'origine pour booster l'accès aux services financiers sur le continent africain.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.