Congo-Brazzaville: Kurash - Francis Guyet Anga présente les nouveaux défis

Faire accroître la fédération en s'associant à de divers partenaires en vue d'attirer un grand nombre du public autour de la discipline, tel est le défi que s'est fixé Francis Anga Guyet, le 22 novembre, après sa réélection à la tête de la Fédération congolaise de Kurash.

Après son passage de l'association à la fédération en 2016, Francis Anga a toujours rêvé grand. Sa volonté est de travailler pour avoir au sein des Diables rouges des champions continentaux et mondiaux. Ce rêve ne pourrait prendre corps que grâce à la politique de la vulgarisation de la pratique du Kurash dans tout le territoire congolais afin d'identifier les talents susceptibles de représenter le Congo au plus haut niveau.

Il a promis développer et mettre en œuvre des compétitions à l'échelle nationale et de façon récurrente pour justement permettre aux athlètes d'être toujours en forme. L'organisation du championnat national, a-t-il insisté, permettra de constituer une équipe nationale, laquelle devrait représenter le Congo aux tournois et championnats internationaux dans le but d'occuper une place de choix sur l'échiquier continental et mondial.

Francis Anga, qui ambitionne de gagner au moins 1500 licenciés d'ici à l'olympiade 2021-2024 et d'avoir plus de représentativité féminine, s'appuiera aussi sur la formation des cadres techniques et des athlètes pour atteindre l'excellence dans le développement du sport de haut niveau. Ceci a un prix à payer, a-t-il reconnu. Pour y arriver, on compte sur l'appui des partenaires. « Afin de réussir nos évènements, nous avons choisi de nous tourner vers différents partenaires, sponsors et mécènes potentiels sensibles à notre sport sans nécessairement rechercher une contrepartie. Nous sommes, en effet, persuadés que le développement du sport congolais soit une affaire de tous », a expliqué le président de la fédération.

L'organisation avec succès des championnats d'Afrique en 2016 a poussé Francis Anga a rêvé de l'organisation d'une autre compétition plus importante au Congo, à savoir les championnats du monde. « Par rapport aux premiers championnats d'Afrique, nous voulons que ceux-ci puissent faire la promotion de notre sport et rendre convivial le lieu de la compétition. Nous sélectionnons les partenaires qui respectent l'éthique », a-t-il commenté.

Loin d'être complet, le bureau élu ne compte pour l'instant que cinq membres. Kevin Martial Ngoka Mondet est le premier vice- président. Ivernel Ketabeka Mabo assume, quant à lui, les fonctions du deuxième vice- président. Bernard Pepin Boungoula est le secretaire général et Nubrasse Akouala, le trésorier général.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.