Congo-Kinshasa: CACH - L'UNC reste attaché à l'Accord de Nairobi

Il fallait que l'UNC exprime sa position face à l'initiative du Président de la République de créer l'Union Sacrée qui lui permette de répondre à ses prérogatives constitutionnelles que sa coalition avec le FCC avait mises en mal.

C'est maintenant chose faite depuis Samedi 21 novembre 2020 dans la Commune de Mont-Ngafula. Ici, l'UNC a tenu de réitérer son attachement à l'accord du 21 novembre 2018 qui créait le CACH.

Cette prise de position est importante en ceci que l'UNC ne voudrait pas perdre sa position d'allié privilégié de l'UDPS dans CACH qu'il occupe jusqu'à présent. Il forme une plateforme politique avec l'UDPS et il reste fidèle à cette plateforme là.

Par ailleurs, l'UNC ne voudrait pas se voir diluer dans une plus large coalition dans laquelle les avantages et les positions qu'il avait acquis lors de la formation de CACH seraient remis en question. C'est-ce qu'a déclaré Jean Beaudouin Mayo, Vice-premier ministre en charge du Budget et ancien secrétaire général de l'UNC.

En plus de ce rappel de la fidélité de l'UNC à l'accord de Nairobi, l'UNC n'a pas renoncé à son Président National qui se trouve en prison, condamné en première instance à 20 ans de Prison pour détournement des fonds publics.

L'UNC a demandé aux membres de continuer de soutenir le Président National dans la prière et de demander que la justice de Dieu le préserve.

Quant au Secrétaire Général ad intérim de l'UNC Monsieur Aimé Boji, sa joie était grande à cause de la mobilisation de la base.

Plusieurs autres cadres du Parti étaient présents à cette manifestation. On pouvait voir le Ministre de la jeunesse Billy Kambale, le Porte- parole Adjoint Sele Yemba, la Présidente des femmes de Kinshasa, Nicole Ngebe et le Responsable du Recrutement au sein du Parti, Papy Okata.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.