Afrique du Nord: Le conflit au Sahara occidental préoccupe au plus haut point la Mauritanie

Le conflit au Sahara occidental préoccupe au plus haut point la Mauritanie. Et une rencontre importante, s'est tenue, lundi 23 novembre, à Nouakchott.

Le chef de la diplomatie du mouvement indépendantiste du Front polisario était à Nouakchott, lundi 23 novembre. Il s'est entretenu avec le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Et lui a remis un message de la part du président de la République sahraoui, Brahim Ghaly. Cette rencontre intervient seulement trois jours après un échange par téléphone entre le roi du Maroc et le président mauritanien.

Conséquences

Bien que la Mauritanie ne soit pas partie prenante dans le conflit du Sahara occidental, elle en subit indirectement les conséquences. L'unique point de passage de sa frontière avec le Maroc - situé à Guerguerate - a récemment été fermé par les indépendantistes du Front polisario. Pendant trois semaines, plus d'une centaine de camion sont restés bloqués de part et d'autre de la frontière.

Préoccupation

Puis le Maroc a lancé une opération militaire pour rétablir la circulation sur un axe essentiel pour le trafic commercial vers l'Afrique de l'Ouest. Cette brusque flambée de tension entre le Maroc et les indépendantistes préoccupe la Mauritanie, qui importe l'essentiel de ses fruits et légumes du Maroc.

Il y a deux semaines, Nouakchott avait appelé à la retenue et invité tous les protagonistes à œuvrer dans le sens de la préservation du cessez-le-feu.

A La Une: Mauritanie

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.