Congo-Kinshasa: La délivrance des passeports biométriques reportée à une date ultérieure

En RDC, la reprise des activités de production et de délivrance des passeports biométriques initialement fixée à la date du lundi 23 novembre a été reportée à une date ultérieure. En juin 2020, le contrat controversé qui liait la RDC au consortium des sociétés du groupe Semlex, spécialisé dans la production notamment des passeports, avait pris fin. Depuis cette période, il est impossible d'obtenir un nouveau passeport et les Congolais vont devoir encore attendre.

La période transitoire suivant la fin du contrat avec le consortium des sociétés du groupe Semlex, l'actuel fournisseur des passeports, n'aura pas été facile à gérer. Une commission ad hoc a été mise sur pied pour examiner les aspects techniques, juridiques et financiers en vue de la relance de la production de ces passeports qui sont toujours fabriqués par le même fournisseur.

Encore un long chemin...

La commission a rendu ses conclusions. Et parmi les décisions importantes, il y a la baisse du prix : le passeport passe de 185 à 99 dollars américains. Mais il reste encore un long chemin à parcourir avant le redémarrage de la production. Marie Ntumba Nzeza, ministre des Affaires étrangères, parle d'harmonisation rapide de vue entre son ministère et celui des Finances pour cette reprise effective.

Ses conseillers évoquent notamment des discussions autour des banques qui doivent être choisies pour percevoir les frais de production de ce passeport. Une fois que tout sera prêt, le délai officiel pour obtenir son passeport sera d'une semaine.Cette période transitoire durera une année.

Et la transparence ?

Elle sera notamment marquée par les procédures de passation de marché qui permettront de sélectionner un nouveau fournisseur. À ce propos, la société civile exige déjà une plus grande transparence.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.