Ghana: La veuve de Rawlings, Nana Konadu, reste bel et bien dans la course

23 Novembre 2020

Le NPD a démenti les informations selon lesquelles l'ex-première dame, Nana Konadu se retire de l'élection présidentielle prochaine.

Cette décision fait suite à des informations circulant sur les médias locaux et plus tôt dans la journée qui laissaient entendre que l'ancienne Première dame s'était retirée de la course vers le fauteuil présidentiel ghanéen.

En effet, beaucoup estiment qu'après la mort récente de son époux et ancien Président du Ghana, John Jerry Rawlings, Nana Konadu Agyeman-Rawlings, la démission sera la meilleure forme de respect qu'elle puisse accorder à son défunt mari.

Lors d'une conférence de presse le lundi 23 novembre 2020, le NPD a rejeté la thèse du retrait. « C'est une fake news et elle doit être considérée comme telle, notre leader n'a eu aucun lien avec cette idée », a déclaré lundi le secrétaire général du NPD, Alhaji Mohammed Frimpong aux journalistes et que Nana Konadu n'avait pas eu de discussions avec la Commission électorale au sujet d'un éventuel retrait de la course présidentielle.

Par conséquent, Nana Konadu devrait donc se présenter à la présidence contre Nana Akufo-Addo du Nouveau Parti patriotique (NPP), John Mahama du Congrès national démocratique (NDC) et d'autres dans les sondages de décembre.

Rappelons que cette intox intervient après que le brigadier-général Joseph Nunoo-Mensah et une ancienne cheffe d'État-major ont exhorté Nana Konadu à ne pas se présenter aux élections de décembre en signe de respect pour son défunt mari.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.