Togo: A quoi jouent les opérateurs ?

23 Novembre 2020

Le 12 novembre 2020, l'ARCEP avait notifié deux mises en demeure aux sociétés Atlantique Télécom Togo (Moov) et Togo Cellulaire pour pratiques de différenciation des tarifs des communications.

A cette échéance, l'ARCEP prend acte de la réaction des deux opérateurs de téléphonie mobile qui ont procédé à l'alignement des tarifs intra et inter-réseaux.

L'ARCEP constate une baisse de 20 FCFA/minute des tarifs inter-réseaux et une augmentation de 10 FCFA/minute des tarifs intra- réseaux.

Face à cette augmentation, l'Autorité conteste les pratiques de Moov et TogoCel et exige des explications 'sous 24h'.

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes est chargée de mettre en place les conditions d'une concurrence saine et équitable tout en favorisant l'accès au plus grand nombre à des services de qualité et à des prix accessibles.

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.