Bénin: L'avocat de Sébastien Ajavon appelle Patrice Talon à «annuler» sa condamnation

Dans une lettre ouverte au président béninois Patrice Talon, maître Antoine Vey, avocat français de Sébastien Ajavon, l'un des principaux opposants au chef de l'État, dénonce les atteintes portées à la démocratie et aux droits de l'Homme dans le pays par le pouvoir en place. Il réclame également que la condamnation de son client soit « annulée ».

« La condamnation de Sébastien Ajavon doit être annulée », estime l'avocat de Sébastien Ajavon dans une lettre ouverte à Patrice Talon. Il estime que son client, Sébastien Ajavon, arrivé troisième lors de la dernière présidentielle en 2016 avec 23% des voix, est la cible d'une cabale politico-judiciaire après sa condamnation à 20 ans de prison en octobre 2018 pour l'empêcher de se présenter à la présidentielle prévue en avril 2021. Il dénonce également les atteintes à la liberté et à la démocratie dans le pays.

Presque l'intégralité des opposants à Patrice Talon ont été muselés.

Maître Antoine Vey, avocat de Sébastien Ajavon

Jeanne Richard

En novembre 2019, l'État du Bénin a été condamné par la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) à payer à Sébastien Ajavon 60 millions d'euros au titre des préjudices économiques et moraux causés à l'homme d'affaires et opposant politique.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.