Afrique de l'Ouest: Le Mali a perdu contre la Guinée à cause du "choc mental" lié au Covid-19

Dakar — L'équipe des moins de 20 ans du Mali, éliminée du tournoi de qualification de la CAN après sa défaite (1-3) contre celle de la Guinée ce lundi, n'a pu jouer à son niveau pour des raisons extra-sportives liées aux cas positifs au Covid-19 détectés dans son groupe de performance, a soutenu son entraîneur adjoint, Birama Konaté.

"C'était un vrai choc mental pour les enfants, ils ont vécu difficilement la manière dont les choses sont tombées sur la délégation malienne", a expliqué le technicien en conférence de presse.

Comme pour toute délégation présente au tournoi, celle du Mali a été soumise à des tests Covid-19 à l'issue desquels 13 cas positifs ont été détectés dont sept joueurs.

Le Mali n'ayant pas pu présenter une équipe de 11 joueurs dont un gardien et 4 remplaçants sur le terrain contre la Guinée Bissau, cette dernière a été déclarée vainqueur en vertu du règlement de la Confédération africaine de football (CAF).

Les mêmes règles autorisent toutes les délégations à inscrire 30 joueurs pour le tournoi.

Commentant cette situation, l'entraîneur adjoint du Mali, "le seul rescapé du staff technique malien", a appelé le comité d'organisation à revoir ses textes.

"S'il y a une équipe qui doit être protégée dans ce tournoi, c'est celle du Mali qui est champion d'Afrique en titre et qui avait valablement représenté le continent lors de la précédente coupe du monde U20", a plaidé le technicien malien.

Avec la victoire de la Guinée Bissau 1-0 aux dépens de la Mauritanie, le Mali est éliminé de ce tournoi de qualification en même temps que ce dernier pays.

Dans cette poule B, les équipes de la Guinée (deux victoires respectivement contre la Mauritanie 1-0 et contre le Mali 3-1) et celle de la Guinée Bissau (deux succès contre le Mali 2-0 et contre la Mauritanie 1-0) sont qualifiés pour les demi-finales.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.