Mali: Ligue des Champions - Amadou Haïdara redoute Neymar et Mbappé

Amadou Haïdara et le RB Leipzig se déplacent ce mardi au Parc des Princes pour affronter le PSG dans le cadre de la 4e journée de l'UEFA Ligue des Champions.

Amadou Haïdara s'est exprimé sur ce choc face à Kylian Mbappé et Neymar. Au match aller, le milieu de terrain international malien et ses coéquipiers se sont imposés sur le score (2-1). Mais ce soir ce sera tout autre match, car les Parisiens sont dos au mur et sont dans l'obligation d'accrocher une victoire, pour rester en vie dans cette compétition.

Un élément qui change la donne, et Amadou Haïdara en est conscient : « Avant que l'on marque (Nkunku à la 42e minute, ndlr), le PSG était vraiment bien en place, se souvient l'international malien dans Le Parisien. Ils nous ont fait du mal. Je pense que s'ils avaient marqué le penalty (manqué par Di Maria à la 16e minute de jeu), ça aurait été différent. On a mal commencé mais on est restés solides et quand on a marqué, on s'est tous dit : On peut le faire. »

« C'est vrai qu'il leur manquait de grands joueurs comme Mbappé et Neymar, poursuit-il. On sent bien que quand les deux sont là, c'est un autre match et on va devoir élever encore notre niveau s'ils sont là. Franchement, je ne les ai pas sentis moins en confiance ou plus friables. Je crois simplement qu'on était plus forts en seconde période. »

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.