Maroc: Recul du chiffre d' affaires de CMT à fin septembre

Le chiffre d'affaires de la Compagnie minière de Touissit (CMT) s'est établi à 309 millions de dirhams (MDH) à fin septembre 2020, en baisse de 18% par rapport à la même période une année auparavant.

Ce repli s'explique principalement par la baisse du cours du plomb de l'ordre de 10% et du volume des ventes, indique CMT dans un communiqué sur ses indicateurs trimestriels au 30 septembre 2020. Le communiqué fait ressortir, dans ce sens, un retard de 11% sur les tonnages vendus, en raison du report de la vente du lot Zinc au 4ème trimestre, ajoutant que le plan de continuité de l'activité a permis de limiter la baisse de la production de concentré à moins de 7% par rapport à 2019.Les investissements se sont élevés à 86 MDH au terme des neuf premiers mois de 2020, en hausse de 97% par rapport à septembre 2019.

L'endettement a affiché, quant à lui, une baisse de 37% à 150 MDH, à la suite du remboursement des échéances. Sur le troisième trimestre, le chiffre d'affaires de CMT a atteint 120 MDH, contre 127 MDH au T3-2019, relève la société. Les investissements se sont chiffrés à 4 MDH, contre 18 MDH entre juillet et septembre 2019, soit une baisse de 78%, due principalement à "l'interruption provisoire de la construction du nouveau puits, liée à la pandémie Covid-19", indique la même source

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.