Cameroun: Emmanuel Macron veut-il le départ de Paul Biya ?

24 Novembre 2020

Dans sa récente parution, Jeune Afrique a publié un entretien que lui a accordé le président français. Une interview à l'origine de la colère. La presse s'est donné rendez- vous. Rivalisant de titres et analyses.

La Nouvelle, un hebdomadaire paraissant à Yaoundé ouvre le bal, «Macron provoque les Camerounais». Pour le journal de Jacques Blaise Mvié, L'interview du président français dans Jeune Afrique à l'origine de cette colère. Elections présidentielles: en Côte d'Ivoire: 90 morts. En Guinée: 45 morts, au Cameroun: zéro mort. Guerre Ethiopie-Tigré 600 morts en 2 semaines aucune condamnation du président français. Macron raconte n'importe quoi sur le Cameroun. Seulement Bolloré n'aura plus le port de Douala.

Pour le journal Dernière heure, il s'agit des « paroles insensées de Macron pour déstabiliser le Cameroun».Pour le journal, dans Une liberté de ton agaçante. Le manitou Français confond les cas Rwandais, Guinéen, Ivoirien, au cas Camerounais. Une méconnaissance criarde des réalités Africaines.

Dans cette Sortie maladroite du président français: «Macron est-il devenu l'agent de notation des présidents africains».Génération Libre estime qu'Il vient une fois de plus de faire une sortie initiale, car il compare l'élection présidentielle paisible du Cameroun à celle trouble avec beaucoup de morts en Côte d'Ivoire.

Sans Détours, il s'agit d'une sortie «Haineuse inadmissible ingérence de la France en Afrique». Pour le Cameroun, le président français croit pourvoir donner des leçons à un chef d'Etat qui ne se laisse pas manipuler et à un peuple jaloux de sa souveraineté depuis son indépendance. L'alternance au Cameroun se décidera par les camerounais, qui expriment leur ras-le-bol face aux multiples tentatives de déstabilisation de leur pays.

Pour Réalités Plus, le «Président Emmanuel Macron c'est même quoi contre le président Paul Biya?». Emmanuel Macron est amer contre Paul Biya pour rien. Il note les présidents africains, félicite les sanguinaires mais nargue Paul Biya, démocrate de classe exceptionnelle, homme de paix reconnu en Afrique, chouchouté par tout le peuple camerounais qui l'a réélu à 71% le 7 octobre 2018 face à une dizaine de candidats coriaces.

Dans cette Tentative de déstabilisation, La Météo s'interroge «A qui profite le jugement à géométrie variable de Macron?». Autant le président français se montre discourtois à l'encontre de Paul Biya dans sa sortie à Jeune Afrique, autant il se montre complaisant à l'endroit de certains présidents africains. Un deux poids deux mesures qui provoque le courroux des Camerounais.

Finalement, tous s'accordent avec Perspectives d'Afrique que «Le président Biya ne reçoit des injonctions de personne».

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.