Madagascar: Insécurité dans le Sud - Le bataillon multi-missions de l'armée malgache sur tous les fronts

Partie prenante dans la lutte contre le kere sévissant dans le Sud à l'heure actuelle, l'armée malgache fait de cette opération l'une de ses priorités.

Cette détermination a été mise en exergue par le ministre de la Défense nationale, le général de corps d'armée Richard Rakotonirina, durant sa descente dans la localité en compagnie du Premier ministre Ntsay Christian et quelques membres du gouvernement ainsi que des représentants des bailleurs de fonds dans la région, la semaine dernière. Dans cette intervention, l'objectif principal consiste à aider des Malgaches victimes de ce type d'insécurité, à savoir la faim, les militaires s'engagent également à la lutte contre les actes de banditisme qui risquent de s'accroître dans la localité.

Pour ce faire, l'armée malgache dispose déjà d'un corps spécial baptisé bataillon multi-missions (BMM) formé pour ces interventions. Vendredi dernier, le BMM vient d'envoyer 150 contingents pour renforcer les 479 déjà installés sur place depuis une cinquantaine de jours. Ces militaires sont mis à la disposition du Centre de coordination opérationnel régional qui est placé sous l'égide du ministre de la Défense nationale.

Ils ont pour mission le social, comprenant des soins et distribution de nourritures, de ces populations vulnérables ainsi que leur sécurité en collaboration avec la police nationale et la gendarmerie nationale. Cette structure a été créée pour coordonner les actions à mener dans cette lutte.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.