Afrique: BAD - Un ivoirien désigné chef de bureau pour la République centrafricaine

24 Novembre 2020

La Banque africaine de développement (Bad) a procédé à la nomination de chefs de bureau pays pour la République centrafricaine, le Ghana, Madagascar, le Mali, la Sierra Leone, le Togo et l'Ouganda, à compter du 1er décembre 2020. Parmi les personnalités nommées figure l'Ivoirien Mamady Souaré. Il est désigné pour occuper le poste de chef de bureau de la République centrafricaine.

Mamady Souaré a rejoint la Banque africaine de développement en 2004, en tant qu'ingénieur principal des transports. Il occupe actuellement le poste de directeur de la division des opérations d'intégration régionale au sein du Département du développement et de l'intégration régionale de la Bad.

Avant sa nomination au poste de chef de bureau pays en République centrafricaine, il était chef de la division des transports à la Bad dont la mission est la gestion des projets d'infrastructures de tous les pays membres régionaux en Afrique centrale, en Afrique de l'Ouest, du Nord, de l'Est et en Afrique australe.

M. Mamady possède un solide parcours et une vaste expérience des opérations, en particulier dans les secteurs des transports publics et de l'intégration régionale, dans lesquels il a travaillé pendant plus de 28 ans.

En tant que chef de projets, il a été le coordinateur national des projets d'entretien des routes en Côte d'Ivoire avant d'être nommé directeur général adjoint au ministère des Transports (Agence des transports urbains). Il a, par la suite, rejoint la Banque mondiale où il a dirigé un large éventail d'initiatives en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso.

Mamady Souaré est titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'École nationale d'ingénieurs (Ensi) de Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, et d'un diplôme d'études supérieures en économie des transports de l'École nationale des travaux publics de l'État (Entp) de Lyon, en France.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.