Algérie: BAD - Lancement d'une plateforme de la législation pétrolière africaine le 26 novembre

Alger — Une plateforme de la législation pétrolière africaine sera lancée le 26 novembre par la BAD, afin de favoriser une meilleure compréhension des codes pétroliers et lois annexes, a annoncé la banque africaine.

"La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) et le Centre africain des ressources naturelles tous deux membres du groupe de la BAD, accueilleront le 26 novembre, le lancement virtuel de la phase pilote du projet d'Atlas de la législation pétrolière africaine (APLA)", précise la même source dans un communiqué publié sur son site web.

Il s'agit d'aider les pays africains à maximiser les avantages des ressources pétrolières en promouvant la transparence, l'accessibilité et la comparaison des lois pétrolières africaines, faciliter l'élaboration, la révision et la mise en œuvre des lois pétrolières, fournir une base de données vivante qui catalysera la recherche et les débats politiques sur les questions juridiques et réglementaires et promouvoir le développement de l'expertise juridique locale sur les lois pétrolières africaines.

"En tant que précurseur du développement de la plate-forme APLA hébergeant les lois pétrolières, les réglementations et les législations associées de tous les pays du continent, une phase pilote a été développée couvrant quatre pays: le Congo, le Tchad, le Ghana et le Nigeria", a fait savoir la BAD.

Cette plateforme accessible via le lien https://www.a-pla.org/site/index, a été alimentée par des étudiants en droit de haut niveau réunis au sein de l'équipe de recherche juridique (LRT) .

Selon un communiqué conjoint de l'ALSF et de la BAD, la LRT a été sélectionnée dans une université africaine de premier plan qui propose un programme spécialisé en droit du pétrole.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.