Sénégal: Me Sidiki Kaba annonce l'ouverture d'un centre "Kër jambaars yi" en 2021

Dakar — Le ministre des Forces Armées a annoncé mardi, l'ouverture, au courant du premier trimestre de l'année 2021, d'un centre "Kër Jambaars Yi" qui pourra accueillir de manière temporaire des militaires "dont la mobilité et l'autonomie ont été fortement réduites".

"Je suis heureux et fier d'annoncer devant cette auguste assemblée notre volonté ferme d'ouvrir au courant du premier trimestre de l'année 2021, +Kër jambaars yi+", a déclaré Me Sidiki Kaba.

"Cette infrastructure aura pour vocation d'accueillir de manière temporaire, avec l'approbation des familles, certains des militaires dont la mobilité et l'autonomie ont été fortement réduites", a expliqué Me Kaba.

Le ministre s'exprimait lors de la première édition de la journée de solidarité dédiée aux blessés et invalides militaires.

Cette infrastructure "permettra de soulager les familles et de mettre les militaires blessés et invalides dans un environnement qui leur permettra un meilleur épanouissement physique et psychologique", a t-il ajouté.

De même, a t-il indiqué, "une réflexion est en cours pour élargir les opportunités professionnelles ouvertes à nos blessés et invalides militaires dans une perspective de reconversion ou de réinsertion dans la vie civile".

En organisant cette journée de solidarité, "les Armées restent fidèles à leurs plus belles valeurs, à savoir la cohésion, la fraternité et la camaraderie qui s'incarnent si bien dans la notion d'esprit de corps", a salué Me Kaba dans son discours dont l'APS a eu connaissance.

Selon lui, "il s'agit de ces liens indéfectibles qui se nouent souvent dans l'épreuve et que les soldats entretiennent jalousement à travers leurs hommages aux disparus, les cérémonies de traditions et le souvenir des anciens".

Il a souligné que cette journée de solidarité "est assurément une des manifestations les plus tangibles de cet esprit de corps".

"Les militaires blessés et invalides sont les témoignages les plus vivaces des risques inhérents à l'engagement du soldat, qui peut le conduire à exposer son intégrité physique et psychique", a-t-il dit.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.