Guinée: Russie - François Kamano va devoir prouver avec le Lokomotiv Moscou

24 Novembre 2020

Après une année 2019-2020 galère à Bordeaux, François Kamano n'arrive pas, pour le moment, à sortir de cette spirale négative avec son nouveau club du Lokomotiv Moscou. Le Guinéen doit profiter des deux prochains matchs pour relever la tête et convaincre les Russes !

Arrivé cet été pour 5,50 millions d'euros en provenance des Girondins de Bordeaux, où il n'était clairement plus le bienvenu (il n'a joué que 12 matchs l'an passé), François Kamano est clairement dans l'oeil du cyclone du côté du Lokomotiv Moscou.

Parti en Russie pour se relancer, l'ailier guinéen de 24 ans peine à retrouver un bon niveau. Pourtant, il y a encore deux ans, lors de la saison 2018-2019, il marchait sur l'eau avec les Girondins puisqu'il avait inscrit 13 buts et délivré 4 passes décisives en 51 matchs toutes compétitions confondues.

Des prestations qui lui avaient notamment permis d'être dans le viseur de l'AS Monaco cet été là. Mais c'est finalement le transfert avorté en Côte d'Azur qui lui a mis un gros coup au moral et, depuis, l'international guinéen (36 sélections) peine à retrouver son football.

Cette saison, en Premier Liga Russe, Kamano dispute quasi toutes les rencontres, sans pour autant se montrer décisif ne serait-ce qu'une fois. En 11 apparitions, dont 7 titularisations, il n'a pas trouvé la moindre fois le but, ni même une passe décisive.

D'autant plus que les dirigeants moscovites pensaient, en le recrutant, avoir trouvé le parfait remplaçant de l'inépuisable Jefferson Farfan, encore très performant la saison passée.

Evidemment, Kamano doit s'adapter à un nouveau championnat, un nouvel environnement, et à de nouvelles méthodes, mais les médias se posent déjà des questions, comme l'a fait savoir SportBox le 9 novembre dernier : « La saison dernière s'est avérée être un échec pour lui en raison d'un enchaînement de blessures, mais lors des précédents exercices, il a systématiquement marqué au moins 10 points sur le système « but + passe ».

Aujourd'hui François Kamano a été étonnamment inutile. Il manque clairement d'éducation tactique et de justesse : Kamano prend souvent des décisions très étranges ».

François Kamano doit donc lutter contre ses vieux démons et surtout les critiques de la presse russe, qui se montre assez sévère contre lui. Mais la meilleure réponse possible pour le Guinéen est, assurément, à donner sur le terrain.

Qualifié en Ligue des Champions avec les Moscovites, il affrontera l'Atlético mercredi au Wanda Metropolitano, avant d'enchainer un deuxième déplacement à Akhmat Grozny, samedi prochain, en championnat. Le Lokomotiv, sixième, affronte le cinquième du championnat, et pourrait passer devant en cas de victoire.

Les hommes de la capitale ne partent pas forcément favoris de cette rencontre selon les pronostics de foot, puisqu'une victoire de leur part est cotée à 2,60 contre 2,30 pour Grozny.

Toutefois, avec les qualités de l'effectif, unes victoire ne parait pas impossible pour autant. Kamano aurait donc tout intérêt à retrouver ses sensations sur les deux matchs afin de rassurer les supporters, l'entraîneur et la presse russe sur ses capacités.

Et comme on le dit souvent, ce sont les gros matchs qui permettent aux grands joueurs de briller. À lui d'assurer maintenant.

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.