Gabon: Akewa Accélérateur - Au cœur du développement économique des jeunes

24 Novembre 2020

Akewa Accélérateur est un accélérateur de croissance spécialisé dans l'économie sociale et solidaire, qui accompagne les jeunes entrepreneurs dans la structuration de leur projet afin d'obtenir des fonds d'amorçage. Pour bénéficier de l'appui des business angel, les jeunes porteurs de projets développent des prototypes pour le lancement de leurs startups financé principalement par du love money. De plus, l'accélérateur de croissance Akewa se veut être un hub dans le domaine de l'entreprenariat innovant au Gabon.

Pour aider les jeunes à mettre toutes les chances de leur côté, Akewa Accélérateur a organisé des boots camps pour les faire mûrir dans plusieurs domaines. C'est le cas de la première édition de "l'agri boot camp", qui est un programme de renforcement de capacité des jeunes et des femmes sur l'agroécologie et la permaculture. Il faut noter que le secteur privé tout comme les organisations de la société civile sont des parties prenantes à ce programme. Lors de l'évènement, un workshop sert de plateforme de présentation d'un executif summary issus du business plan du projet.

Pendant cette rencontre, il a été demandé à un jeune porteur de projet, focalisé dans le recyclage de faire son pitcher pour bénéficier du retour d'expérience de l'assistance. Après sa présentation le manager de l'accélérateur de croissance lui a conseillé de faire du leanstartup pour vérifier, si son produit est apprécié du public.

Rôle du porteur de projet

Peu importe le mode de financement, le porteur de projet doit établir clairement son plan d'investissement pour la viabilité de son projet. Pour son établissement, les jeunes entrepreneurs ont souvent recours au marketing de niche. Car ils désirent vendre rapidement leur produits ou services.

C'est pourquoi à côté de l'accompagnement, Akewa Accélérateur propose aussi un service d'open innovation à l'endroit de la stratégie commerciale et marketing où l'accélérateur de croissance suggère aux entreprises d'opter pour une politique marketing basé sur le C to B. En effet, cette dernière permet d'avoir le retour de satisfaction des clients face aux produits présentés.

Toutefois, elles peuvent aussi s'orienter vers le B to C, quant à lui n'offre pas la possibilité à l'entreprise de connaître les réels besoins du client. Car elle vise simplement à informer le client sur les différents produits et services de l'entreprise.

En dehors des accélérateurs de croissance, il existe plusieurs autres structures d'accompagnement à l'entrepreneuriat parmi lesquelles des Fablabes.

Les jeunes incubés dans ce type de structure sont à même de tenir des Hackathons où ils pourront faire du benchmarking en vue d'être plus productifs. Il faut rappeler que ces structures d'accompagnement se retrouvent en networking pour permettre aux jeunes d'obtenir des crowfunding encore appelé financement participatif.

Ingrid BOUSSAMBA

Responsable des OSC

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.