Maroc: El Guerguerat - Un média chilien met en avant le large soutien de pays africains et sud-américains au Maroc

Santiago — Le site d'information chilien "El Periodista" a mis en avant, lundi, le large soutien de pays africains et sud-américains à l'intervention du Maroc à El Guerguerat pour rétablir la libre circulation dans ce passage frontalier avec la Mauritanie.

Le média chilien est revenu notamment sur la position du gouvernement de la République du Libéria qui a exprimé une ferme position en faveur de l'intégrité territoriale et de la souveraineté du Maroc, tout comme la République de Sao Tomé et Príncipe qui a fait part de "son soutien et sa solidarité à l'égard des actions pacifiques entreprises par le Royaume".

En Amérique latine, ajoute El Periodista, la Commission des Relations extérieures de la Chambre des députées du Paraguay a salué les actions et les mesures souveraines prises par le Maroc ayant permis de rétablir la libre circulation civile et commerciale au niveau du poste-frontière d'El Guerguerat, réitérant son "plein soutien à l'initiative marocaine d'autonomie comme unique solution politique à ce conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Le site d'information s'est arrêté également sur la position du gouvernent de la République du Guatemala qui a appelé à la retenue et au respect des résolutions du Conseil de sécurité, mettant l'accent sur la nécessité de "s'abstenir de tout acte de provocation à même de nuire aux intérêts économiques et commerciaux dans la région".

Dans la foulée, le ministère colombien des Relations extérieures a appelé à garantir et à maintenir la libre circulation des biens et des personnes au poste-frontières d'El Guerguerate, tout en réaffirmant son appui aux efforts visant à parvenir à une solution politique négociée, juste, durable et mutuellement acceptable, conforme au processus insufflé par les différentes résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.