Togo: Indignées, Trois Organisations de défense des droits des consommateurs menacent...

24 Novembre 2020

Indignation, soutien et exhortation, ce sont les mots importants que l'on peut retenir de la déclaration en date de ce 23 Novembre 2020, des trois organisations de la société civile togolaise que sont l'ATC (Association Togolaise des Consommateurs, la LCT (Ligue des Consommateurs du Togo) et le MMLK (Mouvement Martin Luther King).

Dans la déclaration qui suit, elles informent de leur position sur la joute entre l'ARCEP et les deux sociétés de téléphonie mobile au Togo, Togocel et Moov Togo.

Si elles dénoncent une sorte d'escroquerie de la part de ces deux sociétés suite à la réclamation à travers une mise en demeure avec menace de sanction, contre les pratiques de différenciation des tarifs des communications, de l'ARCEP qui leur demandait "à remédier aux violations constatées", qui ont plutôt procédé à "une augmentation déguisée" des prix, elles "exhortent les deux opérateurs de téléphonie à revenir à de meilleurs sentiments et à se conformer aux dispositions légales du Togo en la matière".

L'ATC, la LCT et le MMLK se réservent "le droit de mener des actions d'envergure pour le respect des droits des consommateurs". Lecture !.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.