Madagascar: Bois de rose - Trois trafiquants placés sous mandat de dépôt à Tsiafahy

L'affaire sur la saisie des quelque dizaines de rondins de bois de rose à Amparafaravola, la semaine dernière, a été transférée à la Cour spéciale bois de rose d'Antananarivo.

Après instruction, les juges ont décidé de placer les trois inculpés sous mandat de dépôt à la Maison de Force de Tsiafahy, hier. Pour rappel, à la suite d'une investigation menée par les limiers de la police sur un trafic de bois précieux dans la région Alaotra Mangoro, une perquisition a été effectuée dans un local sis à Amparafaravola. 87 rondins de bois de rose y ont été découverts.

Trois personnes ont été arrêtées, à savoir, le gardien de la maison et le chef du quartier ainsi qu'un individu soupçonné d'être le complice de ces derniers. Notons que ces bois précieux proviennent de la forêt de Bedidy selon les éléments de l'enquête de la police. Deux autres, soi-disant propriétaires de ces rondins, font l'objet d'une recherche actuellement, selon la DREDD. Cette dernière rappelle la tolérance zéro envers tous les trafiquants de bois précieux.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.