Madagascar: Arema - Descente du comité directeur national à Toamasina

Les instances dirigeantes de l'Arema ont fait une descente à Toamasina le week-end dernier. Samedi matin, ce parti a procédé à la présentation officielle des membres du Comité directeur national (CDN).

La cérémonie s'est déroulée au gymnase Soavita à Toamasina. Les six provinces ont toutes été représentées lors de cette rencontre dans le grand port de l'Est, qui a vu la présence de 200 participants. Le Secrétaire national de ce parti, Annick Ratsiraka, était également de la partie et comme son nom l'indique, n'est autre que la fille de l'amiral.

Ces membres du CDN ont notamment été élus lors du congrès national de ce parti qui s'est tenu le 20 mars 2020 à Antananarivo. Qui faut-il le rappeler que parmi les dispositions prises lors de ce congrès figure notamment le sigle de l'Arema qui a repris ses initiales d'origine étant donné que le nom de ce parti est devenu désormais « Antoko Revolisionera Malagasy ». Un nom qui rappelle la deuxième République.

Tour des chefs-lieux de province. Pour en revenir à Toamasina, le samedi après-midi a été consacré à un échange d'expériences entre les participants, au lycée Jacques Rabemananjara. Le lendemain, les membres de ce parti se sont donné rendez-vous au Fokontany d'Antananambo, de la commune rurale de Fanandrana du district de Toamasina II, pour procéder à un reboisement sur un domaine acheté par le couple Didier Ratsiraka en 1963.

Des arbres fruitiers ont été plantés à cette occasion. Le tout s'est terminé avec un banquet. Leurs prochaines réunions auront lieu à Fianarantsoa et Toliara. Autrement dit, ce parti créé par l'amiral va faire le tour des chefs-lieux de province. Une façon de le redynamiser.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.