Congo-Brazzaville: Dossier passeport - Les frais désormais payés à la FBN Bank

Après le renvoi sine die de la reprise de la production et la délivrance des passeports prévue pour le 23 novembre, les deux ministères concernés, les Affaires étrangères et les Finances, ont enfin trouvé un terrain d'entente sur le dossier qui les divisait.

Le ministre des Finances, Sele Yalaguli, vient d'autoriser au ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzenza, d'ouvrir un compte destiné à recevoir les frais relatifs à la production et à la vente des passeports en République démocratique du Congo (RDC). Dans sa correspondance du 23 novembre adressée à la ministre des Affaires étrangères, Sele Yalaguli indique que ce compte doit être ouvert à la FBN Bank et sera intitulé « Contrat gouvernement Locossem/Passeport biométrique ».

Dans un autre courrier adressé à la direction de cette banque, le ministre Sele Yalaguli demande l'ouverture de ce compte. « Je vous demande d'ouvrir dans vos livres un compte séquestre intitulé contrat gouvernement-Locosem/passeports biométriques destiné à recevoir le produit de la taxe sur la délivrance du passeport ordinaire électronique et biométrique collectée par les banques agréées à cet effet », a écrit le ministre des Finances.

Pour le ministre Sele Yalaguli, ce compte sera mouvementé sous la double signature du ministre des Finances au nom et pour le compte de l'État congolais et du représentant de la société Locosem. Il est, en effet, rappelé que la reprise de la production et la délivrance des passeports prévue pour le 23 novembre a été reportée à une date ultérieure. Ce report a été motivé, selon le ministère des Affaires étrangères, par l'attente de l'harmonisation des vues entre les ministères des Affaires étrangères et des Finances pour la réussite de l'opération.

Pour des sources proches de ce dossier, ce qui serait à la base de ce report, c'est le choix de la banque qui devrait loger les fonds générés par ces opérations. « Ce qui serait à la base de ce report, c'est le choix de la banque où l'on doit payer les 99 dollars, le prix officiel du passeport, qui sème le désaccord entre les ministères des Affaires Étrangères, qui a choisi FBNBank et des Finances, qui préfère la SofiBank », ont souligné ces sources qui, finalement, font croire que « c'est la rétrocommission derrière les banques qui divisait les deux ministères ».

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.