Sud-Soudan: Le Front Révolutionnaire appelle les Soudanais à préserver l'accord de paix de Juba

Khartoum — Les leaders du Front Révolutionnaire ont appelé le peuple Soudanais, avec toutes ses composantes, à préserver la paix réalisée à Juba et à aider à la mettre en œuvre sur le terrain en tant qu'héritage Soudanais que tous les peuples à l'intérieur et à l'extérieur de la partie ont participé à sa mise en œuvre à travers une lutte remarquable.

C'était déclaré lors d'une conférence de presse tenue par le Front Révolutionnaire au Friendship Hall à Khartoum aujourd'hui en présence d'un grand nombre de ses leaders, dirigés par Mini Arko Minawi, un certain nombre d'institutions médiatiques locales et internationales et des représentants des mouvements de lutte armée.

Le commandant Minawi, chef du Mouvement / Armée de la Libération du Soudan et membre du Front Révolutionnaire a affirmé, lors de son discours devant la conférence de presse et des réponses aux questions des journalistes, que l'Accord de Juba est un événement unique dans l'histoire du Soudan et un élément important de la période de transition, en disant que l'accord contribuera à créer un nouveau climat pour le peuple Soudanais pour résoudre leurs questions.

Il a dit que le gouvernement devrait se concentrer à cette étape sur la fourniture des besoins de base des citoyens.

Minawi a souligné la nécessité de supprimer l'écart entre le centre et la marge, qui est, selon lui, avait duré plus de soixante ans en faisant des réconciliations entre eux afin de créer un nouveau Soudan, indiquant que la paix de Juba a fait de grand progrès pour le peuple Soudanais.

Il a souligné que le processus de retour les réfugiés et les personnes déplacées commencera après la formation du gouvernement, affirmant son accueil à ceux qui n'ont pas signé l'accord de Juba, appelant le gouvernement à continuer ses efforts de dialogue avec eux jusqu'à une paix durable est atteint avec eux qui assure la sécurité, la paix et la stabilité dans le pays.

Minawi a nié qu'il y ait eu aucune discussion sur sa nomination gouverneur de la région de Darfour, indiquant que les relations avec les pays du monde nécessitent les relations avec Israël, mais le droit Palestinien ne soit pas négligé.

A La Une: Sud-Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.