Algérie: Poursuite de la campagne nationale pour un dispositif de coopérative agricole

Alger — La campagne nationale de vulgarisation du nouveau dispositif de création des coopératives agricoles se poursuit par vidéoconférence conformément à l'instruction de Premier ministère portant suspension des réunions pour éviter toute propagation de la Covid-19, a fait savoir mardi le ministère de l'Agriculture et du Développement durable.

Dans ce cadre, une réunion régionale au profit des wilayas de Ouargla, El Oued, Tamanrasset, Illizi, Gherdaïa et Relizane, s'est tenue lundi par visioconférence, précise le ministère dans un communiqué publié sur sa page officielle Facebook.

Ont animé cette rencontre un sous-directeur à la Direction des affaires juridiques et de la réglementation au ministère de l'Agriculture, un représentant de la Chambre nationale de l'Agriculture et un autre représentant de l'Institut national de la vulgarisation agricole (INVA).

Afin de mettre au clair le nouveau décret exécutif relatif à la création de coopératives agricoles, trois rencontres régionales ont été organisées en présentiel à Constantine, Boumerdes et Batna, avant l'instruction du Premier ministère portant suspension des rassemblements pour éviter l'expansion du coronavirus.

Depuis le 11 novembre courant, les rencontres ont été reprises mais par visioconférence, relève le communiqué, citant notamment la réunion tenue au profit des wilayas de Djelfa, Oran et Ouargla, et à laquelle ont pris part des représentants d'autres wilayas.

Une autre rencontre est prévue le 30 novembre en cours au profit de Béchar et des wilayas avoisinantes, informe la même source.

Les rencontres organisées par la tutelle visent à vulgariser les amendements apportés au décret exécutif 20-274 du 29 septembre 2020 fixant les règles applicables aux coopératives agricoles, et à relever les préoccupations des professionnels, spécialistes et agents de l'administration, a conclu le communiqué.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.