Togo: Le cinéma, ce n'est pas du bricolage

24 Novembre 2020

La Semaine nationale du cinéma togolais se déroule jusqu'au 28 novembre.

'Il est important que le Togo devienne un centre de production de qualité qui exporte', souligne Kossi Gbényo Lamadokou, le ministre de la Culture.

Ce qui fait défaut, c'est l'argent, mais pas seulement.

Cette industrie naissante comprend peu de professionnels. Peu ou pas formés, mal équipés, cette situation ne contribue pas à faire éclore des réalisateurs de talent susceptibles de séduire des distributeurs internationaux et des chaînes de télévision.

Le cinéma coûte cher.Même si la technologie a évolué et les équipements plus abordables, la réalisation d'un film nécessite des moyens pour ne bas tomber dans le court métrage amateur.

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.