Congo-Kinshasa: Beni - Le député Saidi Balikwisha plaide pour le renforcement du matériel des militaires dans les zones opérationnelles

24 Novembre 2020

En territoire de Beni, le député Saidi Balikwisha plaide pour le renforcement en matériel conséquent de l'armée et des militaires qui sont dans les zones opérationnelles. L'élu de Beni estime que les alertes sécuritaires sur la présence de l'ennemi sont toujours lancées aux services compétents et au moment opportun, faute de moyens conséquents, les interventions tardent. Pour lui, il faudrait que l'armée soit renforcée en logistique sur terrain.

« Imaginez-vous, par exemple si on peut prendre un régiment qui n'a qu'un seul véhicule avec la surface qu'il contrôle on peut prendre par exemple le régiment 2102, ça contrôle depuis Païda jusque je ne sais où dans le territoire de Beni. Nous avons des militaires qui se sacrifient, ils sont prêts à tout. Mais ils n'ont pas des moyens, ils n'ont pas des matériels. Récemment nous avons appris qu'on leur avait doté des hélicoptères.

Mais on n'a jamais vu la présence de ces hélicoptères sur terrain. Alors que nous dénoncions les semaines antérieurs que, il y a la présence de l'ennemi à Kanyabuhiri, il y a la présence de l'ennemi tout au long de la rivière Semuliki, mais nous n'avons vu aucun hélicoptère voler au-dessus de l'ennemi pour bombarder ou bien pour poser des actions pouvant contraindre l'ennemi à déposer les armes ou alors pouvant l'anéantir au profit de la population civile », a déclaré le député Saidi Balikwisha.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.