Guinée: L'opposition guinéenne voit un musellement dans l'interdiction de manifester

Violents heurts entre manifestants et policiers à Conakry

En Guinée, les autorités ont à nouveau interdit toute manifestation dans le pays. Cette mesure vise, selon elles, à mieux lutter contre la propagation de l'épidémie de coronavirus. Mais l'opposition y voit une manière d'étouffer la contestation dans la rue. L'opposition compte braver cette interdiction ce mercredi.

Cette mesure est motivée par une « raison sanitaire », indique un communiqué qui annonce « la suspension des manifestations de masse » dans tout le pays. Il y a quelques jours, le président Alpha Condé avait prolongé l'état d'urgence, s'inquiétant de la progression du nombre d'infections du coronavirus et du « relâchement des Guinéens » pour appliquer les gestes barrière.

L'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), dont plusieurs membres font l'objet de poursuites judiciaires, y voit une manière de museler l'opposition. Après avoir organisé de grands meetings pour la présidentielle, « le régime sort de son amnésie et se souvient soudainement de l'existence de la pandémie », dénonce le parti de Cellou Dalein Diallo, candidat malheureux à la présidentielle, et qui continue de contester les résultats.

L'Organisation guinéenne de défense des droits de l'homme dénonce « une violation des libertés d'expression ». L'OGDH s'inquiète de ce climat, qui pourrait, estime-t-elle, déboucher sur de nouvelles violences.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.