Cameroun: Journée Mami Lucia, Honorable Gabriel Fandja " gâte " les femmes Bayam Sellam de Douala 4è

25 Novembre 2020

Cameroun - A l'occasion de la journée qu'il a lui même dénommé au nom de sa mère le parlementaire a tenu à sa promesse en offrant de ses mains propres en plus des tickets de taxe de droit de place , des lots de divers ordres aux Bayam Sellam des marchés de l'arrondissement de Douala 4è.

Chose promise, chose due. Devrait être là Maxine qui dirige les actions de l'honorable Gabriel Fandja.

Ce dernier qui avait promis d'apporter a sa façon son soutien aux femmes bayam Sellam de Douala4è en hommage à sa Bayam Sellam de mère au cours d'une journée qu'il a baptisé journée Mami Lucia.

C'est donc désormais fait car la semaine dernière, le parlementaire a lui même a harpenté les ruelles des différents marchés de l'arrondissement de Douala 4è dans le but de donner de ses propres mains les présents promis aux commerçantes minutieusement sélectionnées par ses équipes selon certains des critères précis.

«Je suis un digne fils de Mami Lucia. A travers vous, le nom de ma chère maman vit. Sa force, sa fierté, sa bravoure, son endurance envers ce métier de bayam-sellam n'ont jamais failli. Au contraire. Ses qualités ont contribué à parfaire mon parcours scolaire, ce qui m'a permis de devenir l'homme que je suis aujourd'hui. C'est cet élan d'admiration et de reconnaissance à l'endroit de ma maman qui me motive et m'interpellent au quotidien à être présent à vos côtés. Vous honorer, vous acclamer et vous témoigner le soutien effectif que je compte vous apporter à la même date, chaque année, durant ma mandature. Je le ferai sous plusieurs formes», confiait l'honorable Fandja Gabriel aux Bayam-sellam de la circonscription de Wouri-Ouest à Douala.

Pour cette première édition de la journée Mami Lucia, ce sont les femmes des marchés Rail, Ndobo, Petit Marché, Bonassama, Bonambappe, Grand-Hangar, Mabanda qui ont reçu la visite de la caravane emmenée par l'honorable Fandja avec au total près de six cent femmes Bayam-sellam bénéficiaires de cette dotation. Il faut dire qu'en plus du paiement des taxes de droit de place comme prévu, le député a affrété des lots de divers ordres aux récipiendaires.

Au marché de Bonassama, comme partout ailleurs, les présidents dedits marchés n'ont pas tari d'éloges a l'endroit de leur bienfaiteur en félicitant cette initiative tout en demandant que celle-ci se pérennise afin que la prochaine édition touche un plus grand nombre de commerçante. Les heureuses bénéficiaires de cet élan du cœur ont elles aussi tenues à dire merci à leur hôte du jour tout en lui exposant le chapelet de leurs doléances comme l'insecurité grandissante mais aussi le manque de véritables toilettes digne de ce nom dans les marchés. Face à ces doléances, le député Gabriel Fandja a promis que la prochaine édition sera meilleure.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.