Madagascar: Découpage territorial - La création de la 23ème région en instance

Le texte sur la création de la 23ème région est attendu à Tsimbazaza. L'ordre du jour établi, jusqu'à la fin de la séance, ne prévoit pas l'adoption de la région Vatovavy. En effet, le député Charlot Mamihaja, élu à Mananjary a rappelé que le découpage territorial est une promesse présidentielle.

Malgré l'adoption prévue en conseil des ministres, après la visite du président Andry Rajoelina dans la région Vatovavy Fitovinany, l'Exécutif n'a pas sorti officiellement sa décision pour qu'elle soit soumise au Parlement.

Scinder en deux Vatovavy Fitovinany a suscité beaucoup de débats. Le positionnement de l'Ikongo de suivre Mananjary ou de rejeter la proposition de se rallier à Manakara demeure non résolu. Des Ampanjaka, des Ndrenogny ainsi que des notables ont donné leur bénédiction à ce projet de découpage territorial. Mais après la consultation à la base, la problématique refait surface.

La réclamation de la population d'Ikongo de rejoindre Vatovavy a persisté. Par conséquent, le processus est bloqué au niveau de l'attente de la sortie du texte alors que certains élus s'impatientent à ce que la 23ème région soit intégrée à l'ordre du jour de la session en cours.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.