Ile Maurice: Ecrasée par des présumés trafiquants de drogue - La courageuse Dimple Raghoo

25 Novembre 2020

La Woman Police Constable (WPC), Dimple Raghoo, 38 ans, affectée à l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la division Sud a connu une fin atroce en début de soirée hier, mardi 24 novembre. C'était au cours d'une opération policière à Mahébourg.

La terrible scène s'est déroulée sur l'aire de stationnement de Bo'Valon Mall. Dimple Raghoo participait à une opération de livraison contrôlée de drogue. Une Honda Civic blanche, avec deux hommes à bord, a écrasé cette policière de l'ADSU, qui, si l'on en croit les images CCTV, a semble-t-il trébuché alors qu'elle tentait de stopper les suspects qui prenaient la fuite. Son collègue, l'officier Arlanda, a été percuté de plein fouet, tout comme elle et a été projeté sur le côté. Mais les malfrats ont traîné la policière sur plusieurs centaines de mètres, toujours selon les images des vidéos... Elle n'a pas survécu alors que l'autre officier est blessé.

La voiture a été abandonnée dans la région de Valentina, à Phoenix. Hashimkhan Hyderkhan, propriétaire du véhicule, a été arrêté, un peu plus tard. Il a été interrogé par la police de Mahébourg. Par contre, Dylan Carman a nié toute implication. Il a affirmé qu'il n'était pas au volant au moment où la voiture a traîné la policière et l'a écrasée. Mais des images des caméras Safe City semblent prouver le contraire et il a été placé en état d'arrestation. Les deux hommes habitent la région de Port-Louis. Un troisième suspect, un dénommé Wazir est recherché. Nous y reviendrons.

Le décès de Dimple Raghoo a suscité l'indignation, la colère et la tristesse chez les Mauriciens, qui lui rendent hommage sur les réseaux sociaux. Elle était affectée à l'ADSU de l'aéroport. Après le confinement, elle a été envoyée sur le terrain et affectée à l'ADSU de la division Sud. Elle habitait Vieux-Grand-Port.

Son corps a été transporté à la morgue de l'hôpital Victoria, à Candos, pour l'autopsie. Celle-ci a été pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médicolégal.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.