Maroc: Casablanca - De nouveaux blocs sanitaires pour une meilleure hygiène publique

Casablanca — La ville de Casablanca vit au rythme de grands projets structurants visant notamment à améliorer la qualité de vie des Bidaouis et dynamiser les services qui leurs sont offerts, conformément à la place de choix qu'occupe la métropole parmi les grandes villes du Royaume.

Une bonne partie de ces projets est destinée à présérver un environnement durable et faire face aux défis relatifs notamment à la réduction des vecteurs de la pollution, l'amélioration de la qualité de l'air et la création d'espaces verts, outre le renforcement des services destinés aux citoyens pour protéger la santé publique.

Dans ce contexte, le Conseil de la Commune de Casablanca avait lancé fin 2019 deux projets pour la mise en place d'équipements sanitaires au niveau requis pour la satisfaction et le confort des habitants de la capitale économique.

A ce propos, le directeur des infrastructures et des services techniques à la commune de Casablanca, Abdellatif Saidi a indiqué dans une déclaration à la MAP que le premier projet, qui est dans sa phase finale, porte sur le réaménagement et la maintenance de 15 équipements sanitaires pour une enveloppe budgétaire de 3,5 MDH.

Il s'agit, explique-t-il, de la réparation, l'aménagement et la maintenance des équipements existants, souterrains ou situés dans les espaces publics de la ville au niveau des arrondissement de Sidi Belyout, Al Fida, Mers Sultan, Roches-Noires et Anfa.

M. Saidi a expliqué que la réalisation de ce projet, finalisé à hauteur de 90 pc, a enregistré un léger retard à cause de la conjoncture liée à la pandémie du coronavirus.

Le deuxième projet, indique-t-il, concerne la construction de 128 nouveaux équipements sanitaires sur le territoire de la commune pour un budget de 16 MDH, équitablement répartis sur l'ensemble des arrondissements, à raison de 8 par arrondissement.

Il est à noter qu'un équipement se compose de 5 unités, soit 2 pour les dames et 2 pour les hommes, en plus d'un 5ème dédié aux personnes à mobilité réduite.

Par ailleurs, le vice-président de la commune de Casablanca chargé des affaires culturelles, Abdelmalek Lakhili a estimé que l'aménagement et la maintenance des équipements sanitaires existants et la création de nouvelles structures s'inscrivent dans le cadre de la préservation de la santé des casablancais, rappelant que la commune a opté pour la maintenance des structures existantes avant de passer à la création de nouvelles unités.

Jamaâ Mehdi, membre de l'Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable (AMCCD) a salué la mise en place de ce type de projets qui contribuent à la préservation de l'environnement, soulignant l'importance du respect des normes de qualité, de durabilité et de la protection de l'environnement.

Dans le même sillage, M. Jamaâ a également mis en garde contre le danger que représente l'absence de ces équipements sur la santé, particulièrement pour les enfants.

La journée mondiale des toilettes est célébrée chaque année (19 novembre) pour sensibiliser à la situation de 4,2 milliards de personnes qui vivent encore sans accès à des installations sanitaires gérées en toute sécurité.

Pour l'ONU, il devient de plus en plus crucial de lutter contre la crise mondiale de l'assainissement et d'atteindre l'objectif de développement durable 6: eau et assainissement pour tous d'ici à 2030.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.