Cote d'Ivoire: Botro - Inhumation de la victime des violences électorales

Décédé le 31 octobre 2020, suite aux violences suscitées par le régime en place, Gnamien Souanga, militant intrépide du parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), a été inhumé, ce mardi 24 Novembre 2020, à Botro-Village. Et ce, en présence d'une forte délégation de la direction du parti et des représentations de toute l'opposition. C'est sur le coup de 10 heures que la délégation du PDCI-RDA s'est rendue au domicile du chef canton afin de présenter les condoléances et surtout connaitre les circonstances réelles de la mort de ce brave militant.

Dans sa prise de parole, le chef canton de Botro, nanan Totokra III, a indiqué que « Le militant, Gnamien Souanga, n'est pas mort d'une mort naturelle mais il a été tiré dessus par des soldats venus d'ailleurs. En effet, ils étaient venus instaurer l'ordre mais malheureusement, le constat qui a suivi a été vraiment amer ».

Des propos soutenus par un proche de la famille qui a précisé que c'est au cours des mouvements que le Groupe mobile d'intervention (GMI) de la police nationale dans le maintien de l'ordre a malheureusement occasionné la mort de Gnamien Souanga et fait 08 blessés dont 03 graves.

Au nom du Président Bédié, le vice-président du Pdci-Rda, Kouadio Kouadio Nestor, a traduit toute la compassion du parti. « Le président Bédié me charge de vous dire qu'il est avec vous et compatit à vos différentes peines et angoisses. En effet, tous les membres du Pdci-Rda constituent une même famille. Alors nous nous soutiendrons mutuellement et que Dieu accepte tous nos êtres chers, morts dans ce combat, dans son paradis » a-t-il déclaré.

L'inhumation a eu lieu au cimetière dudit village en présence des jeunes qui ont exprimé leur colère et rage avec des bandeaux de couleur rouge attachés à la tête et le visage badigeonné de charbon. Mais surtout dire à leur frère disparu qu'il reste un héros. Gnamien Souanga est parti, laissant derrière lui une veuve et 4 enfants de moins de 10 ans.

C'est dans cette atmosphère de tristesse et de peine que le délégué du Pdci-RDA, Yao N'Zué Célestin dit Copress, a, par la suite, conduit le vice-président, Kouadio Nestor, et la délégation qui l'accompagne à rendre visite aux différents blessés.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.