Congo-Kinshasa: Quatre partis politiques adhèrent au MSC de Laurent Batumona

Des partis politiques, quatre au total, ont signé un acte d'adhésion au Mouvement de Solidarité pour le Changement de Laurent Batumona. Ils se sont engagés à travailler pour conquérir le pouvoir pacifiquement, dans le respect des lois de la République et les instruments internationaux.

Les échéances de 2023 sont parmi les plus en vue et recommandent une mutualisation des efforts pour ce challenge. Maman Melonie a été accueillie à bras ouvert pour son adhésion au MSC. Vice-présidente de FC Renaissance et Présidente d'une Ong, elle est satisfaite d'avoir fait un bon choix.

La possibilité de créer plusieurs partis politiques a été consacrée par la constitution en vigueur. Cependant, leur nombre exceptionnellement élevé éloigne beaucoup d'entre eux de leur objectif initial qui est la conquête et l'exercice du pouvoir. Ainsi, la multiplication démesurée des partis a engendré des conséquences néfastes qui se traduisent par une certaine faiblesse des formations politiques. Dans ce marigot, le Mouvement de Solidarité pour le Changement est sorti du lot par sa constance politique, sa vision éclairée et sa solidarité pour le changement. Cette constance est traduite par l'adhésion massive des personnalités de haut rang et des partis politiques.

Samedi 22 novembre 2020 restera une journée mémorable vécue au siège du MSC à Limete Debonhomme. Quatre partis ont signé leur adhésion au Mouvement de Solidarité pour le Changement en présence de son Autorité morale, Laurent Batumona et de hauts cadres de cette formation politique.

Il y a, entre autres, l'Union des Patriotes Nationalistes Congolais, en sigle UPNAC du Président Malasi Ngandu Myango ; le Parti des Démocrates pour le Développement de la République, en sigle PDDR, du président Kidinda Maweze ; l'Alliance des Humanistes Congolais, en sigle AHC, du président Jacques Kabamba et l'Alliance des Démocrates Socialistes, ADS en sigle, du Président Paulin Lufuluabo Kabengele. Ils se sont tous engagés à mettre en commun leurs efforts et notoriétés pour promouvoir les valeurs de la démocratie notamment, la tolérance, l'unité, la démocratie, la justice et la bonne gouvernance. Déterminés d'accompagner le MSC de Laurent Batumona à travers sa vision de lutte contre la pauvreté et de parvenir à faire de la RDC un pays émergent à l'horizon 2030 en plus de mettre sur pied des projets de développement à impact visible, les leaders de ces partis se sont accordés à œuvrer ensemble, sous le label du Mouvement de Solidarité pour le Changement, afin de soutenir les actions de son Autorité nationale et celles du Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Désormais, le MSC s'engage solennellement à fédérer leurs idéaux pour préparer ensemble les échéances électorales et de s'aligner sur une même liste électorale.

L'adhésion de ces partis a créé un enthousiasme sans précèdent. Pour Laurent Batumona, avec "l'adhésion au MSC, Parti allié à Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son Parti politique UDPS, nous sommes devenus un grand parti qui s'enracine doucement mais surement sur l'échiquier national". Il a confirmé que le MSC est présent à Tshikapa, Mbuji-Mayi, Kananga, Katanga, Kasumbalesa, Kolwezi, Kalemie, Bukavu, Boma, Maniema, Ituri, Kikwit, Haut-Uélé, Bas-Uélé, Kasongo Lunda, Boma et Mwanda. Il a insisté sur la mutualisation des efforts, partant affûter les armes pour l'objectif 2023.

Accueil spécial à Maman Melonie

Venant de l'Europe, elle a entendu parler de Laurent Batumona et de sa vision. Elle a décidé de faire un choix de soutenir les ressources humaines du MSC, car a-t-elle souligné, elles constituent l'élément le plus important dans une formation politique. Celui de former et d'avoir les capacités d'impulser le MSC dans une dynamique de responsabilisation. Avec elle, le parti ne souffrira plus de cette lacune. Son point de vue et ses prises de position se rappellent ceux des " leaders éclairé", à l'instar de Feu Etienne Tshisekedi d'heureuse mémoire et de Laurent Batumona". Ses capacités de proposition d'alternative en termes de dynamique interne et externe du MSC ne sont pas limitées, car il a embarqué une Ong au sein du MSC. Vice-présidente du grand club de football le FC Renaissance, elle a déclaré : "J'ai besoin de connaître et d'être au pouvoir".

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.