Congo-Kinshasa: Election à la CAF - Constant Omari inéligible en mars 2021

Le président intérimaire de la Confédération africaine de football (CAF), Constant Omari Selemani, ne pourra pas postuler pour la succession d'Ahmad Ahmad, à la tête de cette Institution, aux prochaines élections, prévue le 21 mars 2021 à Rabat, au Maroc.

Motif, la commission électorale chargée d'organiser ces élections à déjà clôturé avec la réception des candidatures. La réception des candidatures a commencé le 11 septembre, et s'est clôturée le 12 novembre 2020 à minuit. Constant Omari est hors course, bien que présentement aux commandes de cette instance de football continentale.

Et d'ailleurs, bien avant, soit le mardi 20 octobre dernier, lors de sa dernière conférence de presse au siège de la FECOFA, à Kinshasa, Constant Omari avait affirmé haut et fort qu'il ne sera pas candidat aux prochaines élections du comité exécutif de la Caf : « je vais soutenir la candidature de mon ami, le Malgache Ahmad Ahmad à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). En ce qui me concerne, j'ambitionne de rempiler comme membre du comité exécutif de la FIFA », avait-il indiqué.

En homme averti, Constant Omari est conscient de tous ces aléas qui ne lui permettront pas de postuler à la présidence de la CAF, même si d'autres ambitions pourraient germer dans sa tête.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.