Cameroun: Maintien de la paix - Des fonctionnaires à l'école

Sous l'égide du ministère des Relations extérieures, un séminaire national dédié à cette problématique s'achève ce jour à Yaoundé.

Trois jours intenses d'apprentissage autour du thème du maintien de la paix. Une problématique devenue importante, dans un monde de plus en plus en crise et en proie à divers conflits armés. Des conflits auxquels le Cameroun est parfois obligé de participer pour soutenir des pays amis éprouvés. Durant la formation tenue depuis le 23 novembre dernier et qui s'achève ce jour, les personnels de diverses administrations ont été outillés dans ce domaine. Il s'agit du ministère des Relations extérieures, du ministère de la Justice, de la présidence de la République, des Services du Premier ministre, ainsi que du personnel militaire. Il s'agit de l'un des séminaires nationaux de formation instruits par le président de la République. Il a été question, durant les travaux, de renforcer les capacités des apprenants de circonstance. Ceux-là qui envisagent, dans leur vie administrative, de faire carrière dans la fonction publique internationale en général, et dans les missions de maintien de la paix en particulier. L'objectif, c'est également d'édifier les civils sur les enjeux sécuritaires au Cameroun et dans la sous-région.

Plusieurs thèmes ont retenu l'attention des personnels formés et des formateurs. Entre autres, les fondements juridiques des missions de soutien à la paix, la situation dans la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale et dans le reste du continent, le rôle des Nations unies, les possibilités de carrière dans les services de maintien de la paix, etc. A l'horizon, une formation similaire devrait être organisée avant la fin de cette année, entre le 9 et le 11 décembre prochains.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.