Cote d'Ivoire: Statistiques des finances publiques - Le tableau des opérations financières de l'État en 2019 en cours de validation

25 Novembre 2020

Un atelier de six jours s'est ouvert le 23 novembre à Grand-Bassam, à l'initiative de la direction générale de l'économie.

Trente-cinq cadres de l'administration publique, notamment de la Direction générale de l'économie (Dge), des impôts, du trésor, du budget, des douanes, de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), de la Caisse générale des retraités et agents de l'État (Cgrae) sont réunis en atelier à Grand-Bassam.

Ils prennent part au N'Sah Hôtel, au séminaire de production et de validation du Tableau des opérations financières de l'État (Tofe) pour 2019.

L'exercice porte sur l'administration centrale budgétaire, les caisses de sécurité sociale, les établissements publics nationaux (Epn) et des collectivités selon le manuel des statistiques de finances publiques 2001/2014 (Msfp 2001/2014) du Fmi.

Le séminaire, organisé par la Dge et présidé par le ministre de l'Économie et des Finances, Adama Coulibaly, vise également à renforcer les capacités des participants sur la méthodologie d'évaluation des avantages en nature selon Msfp du Fmi.

Organisés en partenariat avec le Centre régional d'assistance technique du Fmi pour l'Afrique de l'Ouest (Afritac de l'Ouest), ces travaux se tiennent jusqu'au 27 novembre.

Document d'analyse, le Tofe présente de façon synthétique les statistiques relatives aux flux des opérations financières - en ressources, dépenses et financement- des différentes composantes de l'administration publique pour une période donnée.

Cet outil est essentiel pour la formulation, le suivi et la coordination des politiques budgétaires. L'élaboration du Tofe, « objet d'une attention particulière du gouvernement » est devenue une exigence communautaire, a rappelé Vakaramoko Doumbia, directeur général adjoint de l'Économie, à l'ouverture des travaux.

C'est dans ce contexte que le 9 juillet 2014, en application de la directive N°10 de l'Uemoa transposée par décret N°2014-419, le gouvernement ivoirien a décidé de la mise en œuvre du Tofe.

Cela, sur une base qui réponde aux exigences d'une administration moderne, fondée sur les normes internationales en matière de statistiques des finances publiques, a-t-il souligné.

Des avancées notables et des défis à relever

Au cours des deux dernières années, des avancées notables ont été enregistrées grâce à l'action gouvernementale dans le cadre de la réforme du Tofe, selon le directeur général adjoint de l'Economie.

Le Tableau des opérations financières (TOF) des caisses de sécurité sociale a été élaboré pour les années 2016, 2017 et 2018.

Les Tofe des Epn sur la même période ont également été élaborés et validés. Malgré ces performances, des défis visant à l'élargissement du Tofe à l'ensemble de l'Administration publique (Apu) demeurent.

Ceux-ci portent sur la production des quatre tableaux pour le secteur de l'Apu, l'élaboration des bilans d'ouverture et de clôture, mais aussi du tableau des autres flux économiques.

Vakaramoko Doumbia avait à ses côtés le directeur des Prévisions, des politiques et des statistiques économiques (Dppse), Hien Sansan.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.