Sénégal: Moïse Sarr - «Il n'y a pas de signature entre la république du Sénégal et le Royaume d'Espagne»

25 Novembre 2020

L'accord signé ce weekend entre le Sénégal et le gouvernement espagnol n'a pas encore révélé tous ses secrets. Alors que le ministre espagnol des Affaires étrangères, dans une déclaration faite à l'Agence de presse Reuters et reprise par les médias sénégalais, parle d'accord pour le rapatriement de Sénégalais sans papier, le Secrétaire d'Etat aux Sénégalais de l'extérieur, Moïse Sarr, a dit hier, mardi 24 novembre, lors de la conférence de presse gouvernementale, qu'il n'en est pas le cas.

«Il convient d'arrêter toutes les rumeurs et supputations sur la signature de ce accord, en disant de manière solennelle, claire et précise, qu'il n'y a pas de signature entre la République du Sénégal et le royaume d'Espagne en ce qui concerne le rapatriement de nos compatriotes.

Je veux que ça soit clair et net. La convention que nous avons eu à signer, elle est relative à la prise en charge de ce qu'on appelle les conventions de retraite», at-il déclaré.

Par contre, la constance est que l'Etat ne dispose pas de données sur les décès en mer de candidats à la migration irrégulière ou bien, il ne veut pas s'y prononcer. «L'objectif du gouvernement, ce n'est pas de dénombrer des morts.

L'objectif du gouvernement, c'est de trouver des solutions qui se posent aux Sénégalais», s'est contenté de répondre le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Antoine Félix Diome, saisi sur la question.

La politique de l'Etat c'est, dit-il, de trouver des solutions au phénomène. Néanmoins, le ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall, a indiqué, quant à elle, que 800 jeunes ont été rapatriés.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.