Soudan: Le comité de démantèlement affirme le souci de continuation les compagnies et projets restaurés

Khartoum — Le Membre du Comité pour le démantèlement de l'autonomisation, la lutte contre la corruption et la restauration des fonds pillés, Wagdi Salih, a souligné que le comité a rendu un certain nombre de décisions relatives aux compagnies récupérées, et que sa méthode est que l'opération de tout projet ne doit pas s'arrêter.

Interviewé par la SUNA, Wagdi a dit que le comité ne gère ni n'emploie les fonds immobiliers qui ont été récupérés, d'autant plus que ces fonds récupérés sont énormes et larges qui existent et réservés dans des comptes transférés au Ministère des Finances, ajoutant que la tâche de comité doit restituer ces fonds au Trésor public et au ministère compétent qui est le Ministère des Finances.

Wagdi a déclaré qu'il existe des institutions qui ont continué leur travail et leur production après les avoir reçues, comme la compagnie Petronas, qui est devenue détenue à 100% par le gouvernement et est propriétaire de l'usine d'huiles Feux, qui produit environ de 50% des besoins du marché local pour les huiles et lubrifiants, et que son revenue a augmenté de 60 à 65% en plus des compagnies pétrolières récupérées qui opèrent actuellement avec des machines de forage récupérées de la compagnie Dan Fodio et des actifs de l'Organisation de la Da'awa Islamique, ainsi que la compagnie Shiryan Al Shamal pour les routes et barrages récupérée, qui implémente actuellement des routes dans l'Est Soudan, au Darfour et dans d'autres régions sous la supervision du Comité de démantèlement.

Il a indiqué que ce qui avait été récupéré de la famille du président déchu avait été transféré pour l'intérêt de la Chambre Nationale des Waqfs du Ministère des Affaires Religieuses et des Waqfs, où le bâtiment était loué à 300, 000 dollars par an.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.